AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/4/2009, 16:56

Ecrivez un texte d'après le sujet suivant: " La guerre, je ne l'ai pas vécue, mais pourtant je m'en souviens"

Texte proposé par Eike Kusch:

    La guerre, je ne l’ai pas vécue et pourtant je m’en souviens. Ma mère me racontait toujours son histoire en me disant aussi que mon grand père était soldat de carrière. Chaque jour des lettres de lui. « L’horreur de la guerre, écrivait-il, est de ne pouvoir retrouver sa famille. » Mais ma mère espérait son retour. « Il reviendra, j’en suis convaincue ! » affirmait-elle jours et nuits. Mais après que les soldats soient partis sur le front, plus rien. Plus de nouvelle. L’angoisse. La nuit, les obus, les tirs. Puis, plus de bruit. La maison est en feu. On sort. On court… Ce sont les Allemands. Ils attaquent. Nos soldats, grand père ! Où sont-ils ? Vivant ? Mort ? Personne ne le sait. Arrive un officier allemand. Que dit-il ? Ma mère court, court vers l’église. Elle part, mais ils la retrouvent, seulement ils ne la tueront pas. Elle avait les yeux brillants. Moi, j’aime entendre ses histoires. Mon grand père est admirable. Chaque fois que je me remémore ses actions sur le front… Merveilleux homme. On le dit brave. On le dit solidaire. Mais il n’est jamais revenu. Jamais. Le jour où la victoire fut déclarée à Péronne, c’était un climat chaleureux. Les jours suivants, la faim, la pauvreté, la maladie. Les survivants, malades, amputés, traumatisés. Mais pas de grand père. Même son corps. On ne l’a jamais retrouvé.


Dernière édition par Eike Kusch le 4/6/2009, 21:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nox
Ecrivain en herbe
Ecrivain en herbe
Nox

Masculin
Bélier Singe
Nombre de messages : 281
Age : 27
Localisation : Provence
Date d'inscription : 20/12/2008

[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/5/2009, 02:49

Rien à redire sur le style, mise à part la virgule que j'estime necessaire après guerre dans cette phrase pour donner dès le début le rythme captivant que tu donne à la suite de ce petit texte.
"La guerre(ici, une virgule serait bien) je ne l’ai pas vécue et pourtant je m’en souviens."

Un beau texte, au rythme adapté au sujet. j'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/6/2009, 20:49

Pour une fois, je vais laisser mon humour pourri de côté et m'exprimer sérieusement.

Ton texte est très beau, très poétique, il reflète vraiment très bien l'horreur de la guerre de 39-45. Hitler est un personnage que énormément de personnes détestent pour ce qu'il a fait, et tu exprimes cette haine commune avec tant de grâce que c'est très touchant. Bravo.

Juste un truc : "j'en suis convaincue
"Vivants ? Morts ?
"La nuit, des obus, des tirs" => mets tout au défini, ou à l'indéfini, car ce changement perturbe le lecteur.
"Personne ne le sait"

Voilà, je te félicite, c'est super ! Continue ainsi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/6/2009, 21:01

Merci beaucoup tous les deux. J'ai apporté au texte les petites corrections à la suite de vos remarques.

J'essaierais de refaire des petits textes ainsi. Ca va bien à faire et c'est souvent plus explicite que des longs textes dont on ne voit jamais la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/7/2009, 13:17

De rien, ravie d'avoir pu t'aider ! Moi qui suit toujours plongée dans des trucs drôles et fantasy, ça m'a changé les idées ! Et j'oserai te rappeler que nous sommes là pour ça, Eike !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/26/2009, 22:26

- J'aime beaucoup, et je trouve le titre particulièreent bien trouvé, un petite paradoxe qui met la puce à l'oreille et qui donne envie de le lire et en plus c'est approprié à l'histoire ! Moi qui ne trouve jamais de titre, je te félicite ! Par contre, désolée mais ej en vois pas de rapport avec le texte que j'ai posté :/. Je les trouve vraiment incomparables.

Donc félicitations pour ton texte (et pour le titre ^.^)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/27/2009, 07:20

Eike est un tantinet débordée je crois, alors je vais te répondre :
Comme çaaaa !


En fait, avant ton texte, tu mets (right) avec des crochets à la place des parenthèses et après tu mets [/right]. Mais, Toad, quand tu as une question à poser, ça serait mieux de la poser par MP...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/27/2009, 18:15

D'accord... Je suis désolée T.T
Je débute en matière de forum (j'entends, de forum qui ne soit pas un rpg =p) du coup j'apprends un peu sur le tas...
Pardon pardon pardon...
Revenir en haut Aller en bas
BlueSky
Ecrivain renommé
Ecrivain renommé
BlueSky

Féminin
Nombre de messages : 760
Localisation : Melbourne
Date d'inscription : 17/12/2008

[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/27/2009, 20:36

Meuh non, il n'y a pas de souci^^. j'avoue que je n'utilise pas les mp tant que ça non plus, alors ne t'en fais pas ^^. Merci Elalya pour ta réponse, c'est tout a fait ça. On va poster un truc sur les bbcodes, je pense. ça pourrait être utile. Et une fois de plus, ne t'en fais pas. Il n'y a pas de questions stupides.
*Blue pense qu'il vaut mieux être ridicule en posant une question qu'être ignorant pour le reste de sa vie XD*

_________________
"Moi qui recherche le respect et l'harmonie, pourquoi me sentirais-je concernée par les gens qui recherchent la confrontation et la discorde?"
Revenir en haut Aller en bas
https://skydreams.forumactif.org
Invité
Invité



[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/27/2009, 22:12

Elalya a écrit:
Eike est un tantinet débordée je crois, alors je vais te répondre :
Comme çaaaa !


En fait, avant ton texte, tu mets (right) avec des crochets à la place des parenthèses et après tu mets [/right]. Mais, Toad, quand tu as une question à poser, ça serait mieux de la poser par MP...

Alors pas du tout pour la remarque... Je suis débordée, oui mais c'est pas le code que j'ai utilisé... XD

j'ai utilisé la liste à puce en enlevant tout simplement la puce, et ensuite j'ai justifier le texte... un exemple est toujours plus parlant ? OKAY let's go then


    Je suis seule, toujours seule et pourtant avec la foule qui m'oppresse chaque jour je ne comprend pas cette impression. Un vide sans doute, un manque, quelque chose qui fait que je suis seule. Mais ils sont là, tous là, toujours là. Seul dans cette tranché... Seule, parce qu'ils sont tous froid. Seule, parce qu'ils sont tous absent... Plus aucun ne bougera, plus aucun ne rira, plus aucun de parlera. Éternellement seule, je fleurit à leurs pieds. Soldats abandonnés du front. Je pense à vous... mais seule je suis, seule je resterais... Unique survivante de la bataille sanglante.


[oula c'est encore gaie cette histoire... mph >< mais c'était pour rester dans le thème en fait... inventé sur l'instant xd]

Code:
[justify][list]Je suis seule, toujours seule et pourtant avec la foule qui m'oppresse chaque jour je ne comprend pas cette impression. Un vide sans doute, un manque, quelque chose qui fait que je suis seule. Mais ils sont là, tous là, toujours là. Seul dans cette tranché... Seule, parce qu'ils sont tous froid. Seule, parce qu'ils sont tous absent... Plus aucun ne bougera, plus aucun ne rira, plus aucun de parlera. Éternellement seule, je fleurit à leurs pieds. Soldats abandonnés du front. Je pense à vous... mais seule je suis, seule je resterais... Unique survivante de la bataille sanglante.[/list][/justify]


En revanche pour le rapprochement des deux textes, je suis d'accord avec toi, Toad, y'en a pas...

Et pour le titre, c'est pas de mon cru, c'était un sujet qu'on devait traiter en cours, enfin, pendant notre séjour scolaire à Perronne, et moi j'avais pris l'atelier écriture comme j'adorais (j'ai été contente de ma note en passant bref ><)
Donc voilà pour la petite histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/28/2009, 21:29

Waaaah =D Un atelier d'écriture <3
Je reconnais qu'il y en a pas assez on donne pas assez aux l'envie et surtout la liberté d'écrire... (rêve)
Et t'as eu quoi comme note ??

Pour ton texte "inventé sur l'instant", j'aime, j'ADORE la phrase "Je suis seule, toujours seule et pourtant avec la foule qui m'oppresse chaque jour je ne comprend pas cette impression." Je la trouve très juste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/28/2009, 22:31

Oui, c'était pour nous occuper utilement le soir^^"

En note, j'ai eu 18/20 (c'est pas méga important, juste pour satisfaire ta curiosité)

Pour ma phrase "je suis seule[...]cette impression." oui je sais, c'est ce que je pense tous les jours lorsque je vois l'amas de gens dans Caen et moi, qui marche... seule sans être seule.


J'aurais pu continuer hier, mais j'avais un peu la tête pas à ça. Donc bon. Si jamais quelqu'un à l'envie de proposer un texte sur le sujet "LA GUERRE JE NE L'AI PAS VÉCUE MAIS JE M'EN SOUVIENS" qu'il le fasse, je serais ravis de voir les différentes manières de traiter un telle sujet... ça pourrait être sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/29/2009, 10:29

Eike Kusch a écrit:
J'aurais pu continuer hier, mais j'avais un peu la tête pas à ça.

Arhem, tu as eu 18 et tu formules aussi mal XD ? Nan je te taquine.

Euh, je veux bien essayer, mais pas maintenant (la guerre, c'est pas mon truc) ^_^'

Et encore une fois, bravo !
Revenir en haut Aller en bas
BlueSky
Ecrivain renommé
Ecrivain renommé
BlueSky

Féminin
Nombre de messages : 760
Localisation : Melbourne
Date d'inscription : 17/12/2008

[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/29/2009, 11:07

D'accord, défi relevé. Mais dans un ton tout à fait différent alors ^^. Accrochez vos ceintures XD
(euh... âmes sensibles s'abstenir! ^^)

La guerre, je ne l'ai jamais faite, mais je m'en souviens. Je m’en souviens, et ce souvenir restera à jamais associé dans mon esprit à la voix frêle et grêle et pourtant envoûtante de mon grand-père qui me narrait mille-et-un combats sanglants où l’horreur se disputait à l’atrocité au milieu du carnage des champs de bataille. Il débutait souvent son récit de la même manière, avec cette voix si singulière, si particulière et qui étrangement, s'accordait si bien au récit qui allait suivre.
Tout commençait par des bruits sourds dans la faible luminosité du matin, bruits à peine perceptibles, mais renfermant pourtant déjà toute la terreur à venir. Les nuages étaient bas et gris, me disait-il ensuite. Déjà gris de larmes. Ils alourdissaient l’atmosphère, l’oppressant et la chargeant de pluie et de peurs, grondant parfois au dessus de nos têtes, tournoyant comme des vautours dans l’attente du festin. Et festin il allait y en avoir. Peu importait le bataillon, peu importait ceux d’en face, nous allions tous combattre, et nous allions tous mourir pour des causes qui étaient les nôtre, fut un temps, mais qui ne pesaient désormais plus bien lourd face aux canons adverses et au charnier des corps qui s’entassaient dans l’ombre des flots de sang, et surtout, car cela était notre unique pensée à présent, se bataillant avec celle qui nous intimait de survivre, pour que nos enfants n’aient pas à se plier comme nous le devions, sous le joug des balles sifflantes et suintantes de toute l’horreur qu’elles amenaient dans leur sillage de mort. Nous allions nous battre, nous allions mourir, nous le savions, mais cela ne nous empêchait pas, la peur au ventre, de courir sous le feu ennemi, de s’aplatir au sol sous les coups de canon, de sentir la terre gicler à nos côtés, déjà foulé par tant d’hommes et gorgée de tant de sang, de saisir notre fusil, de tirer, de courir encore et encore, de hurler d’un hurlement de dément, alors que l’instinct bestial de nos ancêtre refaisait surface avec une sombre clarté qui aveuglait nos sens et dans laquelle nous nous abandonnions totalement avec cette terrible joie cruelle de ne plus avoir à ressentir la terreur de l’homme que nous tuions, gouvernés désormais dans nos actes par ce même détachement glacial qui caractérisait les bêtes festoyant dans les entrailles de leur proie.
La guerre était atroce et nous participions à cette atrocité sans que nous ne puissions y changer quoi que ce soit, car sur les champs de bataille, chaque homme était gouverné par cette loi silencieuse et oppressante qui lui ordonnait de survire à n’importe quel prix, survivre pour continuer à vivre, survivre afin ne jamais oublier que l’homme est sans aucun doute son pire ennemi, destiné à commettre les pires atrocités, et à être récompensé pour cela. Nous devions survivre, et nous avions survécu. Voici notre histoire…

_________________
"Moi qui recherche le respect et l'harmonie, pourquoi me sentirais-je concernée par les gens qui recherchent la confrontation et la discorde?"


Dernière édition par BlueSky le 4/29/2009, 18:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://skydreams.forumactif.org
Invité
Invité



[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/29/2009, 18:41

Parfaitement je m'exprime mal^^ c'était fait plus ou moins exprès^^" disons surtout que j'avais la tête en compote et le mot est petit.

Bref, commentaire de ton "essai" Blue : [en passant avant, sympa d'avoir tenté la chose]


BlueSky a écrit:
La guerre, je ne l'ai jamais faite, mais je m'en souviens. Je m’en souviens, et ce souvenir restera à jamais associé dans mon esprit à la voix frêle et grêle et (mais peut-être non ?) pourtant envoûtante de mon grand-père qui me narrait mille-et-un combats sanglants où l’horreur se disputait à l’atrocité au milieu du carnage des champs de bataille. Il débutait souvent son récit de la même manière, avec cette voix si singulière, si particulière et qui étrangement, s'accordait si bien au récit qui allait suivre.
Tout commençait par des bruits sourds dans la faible luminosité du matin, bruits à peine perceptibles, mais renfermant pourtant déjà toute la terreur à venir. Les nuages étaient bas et gris, me disait-il ensuite (Je ne sais pas si c'est nécessaire de préciser que c'est le grand père qui en parle). Déjà gris de larmes. Ils alourdissaient l’atmosphère, l’oppressant et la chargeant de pluie et de peurs, grondant parfois au dessus de nos têtes, tournoyant comme des vautours dans l’attente du festin. Et festin il allait y en avoir. Peu importait le bataillon, peu importait ceux d’en face, nous allions tous combattre, et nous allions tous mourir pour des causes qui étaient les nôtres, (j'aurais pas mis de virgule... ça m'a juste perturber pour bien comprendre que la suite allait avec "les nôtes") fut un temps, mais qui ne pesaient désormais plus bien lourd face aux canons adverses et au charnier des corps qui s’entassaient dans l’ombre des flots de sang, et aussi et surtout (je trouve ça un peu lourd. Et surtout aurait peut-être largement suffit), car cela était notre unique pensée à présent, se bataillant avec celle qui nous intimait de survivre, pour que nos enfants n’aient pas à se plier comme nous le devions, sous le joug des balles sifflantes et suintantes de toute l’horreur qu’elles amenaient dans leur sillage de mort. Nous allions nous battre, nous allions mourir, nous le savions, mais cela ne nous empêchait pas, la peur au ventre, de courir sous le feu ennemi, de s’aplatir au sol sous les coups de canon, de sentir la terre gicler à nos côtés, déjà foulé par tant d’hommes et gorgée de tant de sang, de saisir notre fusil, de tirer, de courir encore et encore, de hurler d’un hurlement de dément (alors, ou de démence, ou dément... il me semble), alors que l’instinct bestial de nos ancêtre refaisait surface avec une sombre clarté qui aveuglait nos sens et dans laquelle nous nous abandonnions totalement avec cette terrible joie cruelle de ne plus avoir à ressentir la terreur de l’homme que nous tuions, gouvernés désormais dans nos actes par ce même détachement glacial qui caractérisait les bêtes festoyant dans les entrailles de leur proie.
La guerre était atroce et nous participions à cette atrocité sans que nous ne puissions y changer quoi que ce soit, car sur les champs de bataille, chaque homme était gouverné par cette loi silencieuse et oppressante qui lui ordonnait de survire à n’importe quel prix, survivre pour continuer à vivre, survivre afin ne jamais oublier que l’homme est sans aucun doute son pire ennemi, destiné à commettre les pires atrocités, et à être récompensé pour cela. Nous devions survivre, et nous avions survécu.
Voici notre histoire…(à la ligne pour bien marquer la fin sans doute, peut-être pour apporter une nouvelle réflexion au lecteur, je ne sais pas, c'est juste mon avis en passant^^")


A part mes bébés commentaires, je trouve ton texte très riche d'image. On voit particulièrement bien la scène de la bataille, on s'imagine très bien le grand père (jeune à l'époque, trop sans doute) courir fusil en main vers les lignes ennemis, et tuer encore un peu plus à chaque pas pour éviter de perdre sa propre vie.

J'ai bien aimé, même si ta LONGUE phrase m'a un peu dérouté, elle se laisse bien comprendre et du coup ce n'est pas un problème. Mais je tien à te le faire remarquer tout de même, fait attention à ne pas faire de trop longue phrase, car on finit bien souvent par oublier le début et à perdre son sens, aussi bien celui qui l'écrit que ceux qui la lise. Mais là elle était bien XD

Hmmm, donc rien à redire de plus^^ j'ai bien aimé, bravo.
Revenir en haut Aller en bas
BlueSky
Ecrivain renommé
Ecrivain renommé
BlueSky

Féminin
Nombre de messages : 760
Localisation : Melbourne
Date d'inscription : 17/12/2008

[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/29/2009, 18:54

Merci pour le commentaire ^^.
Pour la longue phrase, je suis d'habitude adepte des phrases courtes, qui marquent un rythme agréable. Ce n'était pas le but ici, et tu remarqueras que la plupart des phrases de ce texte sont longues (je me suis cassée la tête à les faire, j'avoue XD). Objectif: tenter de créer une atmosphère en accord avec la guerre, et l'oppression du combat, et justement, déstabiliser le lecteur. Mais j'avoue que je débute dans ce domaine. Néanmoins, si tu me dis que ça t'a destabilisé, c'est que c'est pas si mauvais ^^.
Sinon, merci encore du commentaire! J'ai bien aimé le défi! ^^

_________________
"Moi qui recherche le respect et l'harmonie, pourquoi me sentirais-je concernée par les gens qui recherchent la confrontation et la discorde?"
Revenir en haut Aller en bas
https://skydreams.forumactif.org
Hel
Ecrivain renommé
Ecrivain renommé
Hel

Féminin
Vierge Rat
Nombre de messages : 652
Age : 23
Date d'inscription : 18/12/2008

[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/29/2009, 18:55

Moi aussi, j'ai adoré vos deux textes.
Tous les deux très interessants, d'ailleurs.
J'aime beaucoup la fin de ton texte, Bluesky, la dernière phrase est vraiment superbe. Mais Eike a raison, c'est vrai que l'interminable phrase, au milieu, est un peu perturbante, mais si c'était l'objectif alors je ne dis plus rien Smile .
Bravo à toutes les deux, vous avez deux approches assez différentes de la question, et les deux sont vraiment bonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/29/2009, 19:45

Je me joins à Eike pour dire bravo =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/29/2009, 22:05

O_O je me sens occupée ces derniers jours...
hum bref.


Je vois, je n'ai jamais réellement eu l'occasion de lire l'un de tes textes, je m'en excuse humblement d'ailleurs. Mais si tu dis que le but rechercher était de déstabiliser, okay alors. Mais, pour déstabiliser, pas besoin de faire une phrase qui fait à elle seule un voir deux paragraphes. Même en l'écourtant, en usant de... (j'ai perdu le mot, vous savez, commencer une phrase toujours de la même manière... ><) ça aurait pu être tout aussi bien pour faire ton effet souhaité.

Les phrases longues, le risque, c'est de se perdre.

Après, toujours est-il que ton texte est bien, ordonné, agréable. J'aime bien ton point de vue, la manière dont tu nous fait voir la guerre, complètement différent de moi au final. C'est vraiment quelque chose de bien.

Tu fais des bonnes choses Blue... et je ne tarderais pas a aller jeter un oeil à tes oeuvres... sans doute plus facilement au retour de mon stage (qui ne cesse d'approcher... le départ bien entendu)

Hmmm^^
Revenir en haut Aller en bas
BlueSky
Ecrivain renommé
Ecrivain renommé
BlueSky

Féminin
Nombre de messages : 760
Localisation : Melbourne
Date d'inscription : 17/12/2008

[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/29/2009, 22:23

Merci à toi aussi ^^.
J'avoue que cette phrase m'a un peu posée problème. J'avais envie de mettre une ambiance oppressante, de créer une phrase où le lecteur avait du mal à reprendre son souffle et à s'y retrouver, ce qui aurait donné une partie de cette guerre qui n'a ni début ni fin, sans aucun sens, et qui donne le sentiment de s'y perdre sans pouvoir respirer.
Mais je vais m'entraîner lol. En tout cas, merci à toi d'avoir lancé le défi. J'aime également bien ce que tu écris. C'est en général fluide et agréable à lire. Merci aux autres d'avoir lu et commenté! Et s'il y en a qui veulent relever le challenge, n'hésitez pas! ^^


Ps: Bonne chance pour ton stage! ^^

_________________
"Moi qui recherche le respect et l'harmonie, pourquoi me sentirais-je concernée par les gens qui recherchent la confrontation et la discorde?"
Revenir en haut Aller en bas
https://skydreams.forumactif.org
Invité
Invité



[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/30/2009, 12:38

Moi j'ai particulièrement aimé la très longue phrase. J'étais complètement dedans et je n'arrivais plus à en sortir, c'est la sensation que j'éprouve quand je lis du Bottero (je suis une flatteuse XD). Euh... à mon tour ?

La guerre ? Je m'en souviens, oh oui je m'en souviens, je me souviens de cette marée de corps, de cette montagne de sang, de ces cris tantôt enragés tantôt effrayés. La guerre est la pire chose au monde, elle a tué des gens, des gens qui ont tué la guerre. Car la guerre est morte. Oh, elle reviendra, bien sûr qu'elle reviendra, mais pour l'instant elle n'est pas revenue, elle attend son heure, l'heure où la technologie sera assez avancée pour faire plus de ravages que jamais.
Je me souviens de la guerre, des camps, des obus, mais je n'ai pas vécu tout ça, oh non, je ne l'ai pas vécu. Je m'en souviens parce que je dois m'en souvenir. Pour moi. Pour grand-père qui a été tué par la guerre. Pour maman qui a perdu son père. Pour grand-mère qui a résisté et qui l'a vécue, la guerre, qui s'en souviens, et qui l'a tuée. Pour papa qui est juif. Pour tous ceux que j'aime, pour que la guerre ne revienne pas maintenant. Pour qu'elle ne revienne pas.
Car la guerre, il ne faut pas qu'elle revienne. Je l'ai enfin compris. Que ce soit par la voie des airs, des mers ou des terres, elle reviendra sûrement. Et que ce soit une insulte, un assassinat, un enlèvement ou un bain de sang, la guerre est toujours là, parfois presque absente, parfois réincarnée.
Et le pire, c'est les longues guerres. Les guerres où l'on oublie qui on est, où l'on oublie qui on tue, ou l'on oublie le prétexte même de la guerre. Car le principe même de la guerre, c'est tuer.
Tuer pour avancer.
Tuer pour gagner.
Tuer pour ne pas reculer.
Tuer pour ne pas être tué.

[J'ai fait ça spontanément, je n'ai pas cherché à me corriger où à faire exprès de mettre tel mot à tel endroit. Et je veux féliciter Blue pour son texte, encore une fois ^^.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/30/2009, 22:22

La guerre, je ne l'ai pas vécue, mais je m'en souviens. Oh oui, je m'en souviens.

Avez-vous déjà senti la mort ? Elle a un parfum douceâtre, un parfum métallique, un parfum de peur mêlé au goût du sang. Quand la mort est partout, rien ne sert de crier. Quand la mort est partout, il faut choisir son camp. Celui des assassins ou celui des mourants. Courir ou crever. Tuer ou trépasser.
La guerre, je ne l'ai pas vécue, mais je m'en souviens. Oh oui, je m'en souviens.

Avez-vous déjà senti l'impuissance ? Cette impression terrible que quoi que vous fassiez, votre destin vous enverra rejoindre vos aînés. Cette impression oppressante qui bouche l'avenir et dissipe le passé. Quand on se bat, on vit au présent, rien qu'au présent, ou alors on ne vit plus. Le combattant n'a plus de passé, n'aura jamais d'avenir. Ce n'est qu'un simple machine à tuer.
La guerre, je ne l'ai pas vécue, mais je m'en souviens. Oh oui, je m'en souviens.

Avez-vous déjà senti la fin ? Cette impression d'interruption. Quand une balle vous frôle, qu'un obus vous manque, quand une marée humaine vous écrase, quand, tout autour de vous, on crie, on pleure, on cherche, on appelle, on court, on vainc, on perd...
La guerre, je ne l'ai pas vécue, mais je m'en souviens. Oh oui, je m'en souviens.

Avez-vous déjà senti la résignation ? Quand il se tait. C'est le plus effrayant. Celui qui se tait car il n'a plus rien à dire. Car il sait que de toute façon, il va mourir. Car ça fait trop longtemps qu'il est ici, que ce soit depuis quelques heures ou de longues années. Quand il a vu un ou plusieurs de ses amis sucomber aux balles soi-disant ennemies, quand il ne reste que lui, il a déjà décidé. Sa vie est morte en même temps que son amour-propre et que ses beaux idéaux utopiques qui prônaient le respect.
La guerre, je ne l'ai pas vécue, mais je m'en souviens. Oh oui, je m'en souviens.

Moi, j'ai déjà senti la guerre. Dans la voix de ce qui savent parce qu'ils en ont entendu parler. Dans les yeux de ceux qui vivent une mort lente, à la télé. Dans les gestes des rescapés qui répètent à longueur de journée "plus jamais". Dans mes livres d'histoire, dans les documentaire, mon prof de géographie et les actualités. Des temps préhistoriques jusqu'à cette soirée, en passant par la Rome Antique ou l'Amérique colonisée, la guerre, oh oui, je la connais. La guerre, j'en entends toujours parler.

Simple ado de 15 ans, voilà ce que j'en ai retenu : la guerre, ça sert à rien, c'est effroyable, et puis ça tue. En majorité des innocents qui viennent de quitter leurs parents.
La guerre, je ne l'ai pas vécue, mais je m'en souviens. Oh oui, je m'en souviens.

Alors j'ai une question, toute simple, toute con : la guerre, dans le passé, on a déjà dit "plus jamais". Alors pourquoi quand j'allume ma télé, le journal télévisé parle de pays défavorisés luttant, de forces armées succombant, de civils mourants et de dirigeants réfléchissants ?

La guerre, je ne l'ai pas vécue, mais je m'en souviens.
La guerre, je ne l'ai pas vécue, mais je la connais.


Blue, moi j'ai beaucoup aimé ta phrase, et je ne me suis pas tellement perdue dedans. Après, chacun voit...

[Pour ce que j'ai mis ci-dessus, Elalya m'avait donné une petite idée, et finalement ça a fait un texte ^^.]
Revenir en haut Aller en bas
Hel
Ecrivain renommé
Ecrivain renommé
Hel

Féminin
Vierge Rat
Nombre de messages : 652
Age : 23
Date d'inscription : 18/12/2008

[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime4/30/2009, 23:58

Du rouge, du brun, du vert... Juste des taches, rien de précis, à peine des silhouettes devant moi, les larmes, la peur, l'épuisement et la folie me brouillent la vue, mais ça ne fait rien. Je vais continuer à tirer, pour ma gloire, pour ma patrie, pour vivre. Ils sont tous tombés, mes amis, ceux dont le sang tache mes mains. Pour ma gloire, je continue à tirer, parce qu'après ça je serais célébre, après ça tout le monde entendra parler de moi. Pour ma patrie, je continue à tirer, parce que nous sommes tous une bande de cons, et qu'à chaque fois que je tue quelqu'un, un con de plus meure. Pour vivre, parce que tous, là, ils veulent me tuer. Mais ils ne m'auront pas, non, ils ne m'auront pas.
La guerre, je ne l'ai pas vécue, mais je m'en souviens. On nous bassine avec ça, tout le temps, en cours. On nous parle de ces atrocités, on nous en montre un peu, on y joue beaucoup, on fait comme si on les haïssaient, mais en fait on les aime, on aime ça, sinon pourquoi? A la fin de chaque guerre, on dit que jamais plus on ne refera ça, que ça n'arrivera jamais plus. Et il y en a toujours une autre, derrière, ça n'arrête jamais. En permance, il y a une guerre quelque part dans le monde, on dit qu'on en veut plus, et on fait des jeux vidéo où on tue sans réfléchir, où on fait semblant d'être à la guerre. On dit qu'on ne veut plus jamais le refaire, on dit beaucoup de choses, en fait. On dit tout mais on ne fait rien, ou plutôt on dit qu'on ne fera plus rien et on fait tout, tout ce qu'on ne voulait plus faire, on y retourne et on recommence. Ca va s'arrêter quand, tout ça, hein? Je ne sais pas. Mais moi j'ai décidé d'agir, d'eliminer le plus possible de ces cons hypocrites qui disent qu'il faut qu'on arrête mais qui ne font rien, ils parlent, ils parlents, et puis il ne se passe rien.
Pour une fois, ils font quelque chose, pour une fois, je les force à agir, il sont là, je vais crever parce que je suis dangereux, oui, c'est moi qui les ai tués, mes potes, oui, je suis fou! Un fou furieux, c'est ça! Mais au moins je fais quelque chose, moi! Ils arrivent, c'est foutu, et puis je ne veux pas qu'ils m'enferme quelque part jusqu'à la fin de mes jours. Alors la fin de mes jours arrivera avant, avant qu'ils ne m'enlèvent se flingue. Une dernière fois, appuye une dernière fois sur la gachette, mon gars, et puis ce sera fini. Tu auras fait bouger les choses. Et puis tu arrêteras de bouger.
Du noir. Juste du noir. Adieu... Adieu.

-------
Voilà, c'était mon essai sur la question, mon style doit être horrible, j'ai écris ça d'une seule traite, enfin, plutôt en deux. J'en avais écrit un qui reprenait l'idée de Toad mais qui allait plus loin, comme une suite. Et puis je ne sais pas exactement à quelle touche j'ai touché, mais je suis revenue à la page précédent et ça m'a tout effacé. Alors j'ai recommencé, avant d'avoir la flemme de le refaire.
C'est surtout l'idée qui est importante dans ce texte, la forme est baclée et ininteressante, je pense. Vous en pensez quoi, du texte en général?


Dernière édition par Hel le 5/1/2009, 12:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
BlueSky
Ecrivain renommé
Ecrivain renommé
BlueSky

Féminin
Nombre de messages : 760
Localisation : Melbourne
Date d'inscription : 17/12/2008

[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime5/1/2009, 00:05

j'aime bien, notamment le parallèle de couleurs entre le début et la fin. Mais là, je suis complètement à la ramasse, donc promis, je te fais un commentaire demain, et idem pour toad. En attendant, merci et bravo d'avoir relevé le défi!! ^^

_________________
"Moi qui recherche le respect et l'harmonie, pourquoi me sentirais-je concernée par les gens qui recherchent la confrontation et la discorde?"
Revenir en haut Aller en bas
https://skydreams.forumactif.org
Invité
Invité



[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime5/1/2009, 11:47

La guerre ? Je m'en souviens, oh oui je m'en souviens,. [je mettrais plutôt un point ici.] Je me souviens de cette marée de corps, de cette montagne de sang, de ces cris tantôt enragés tantôt effrayés. La guerre est la pire des choses au monde existantes [je trouvais que "la pire chose au monde" était un peu maladroit],. Elle a tué des gens, des gens qui ont tué la guerre [je ne comprends pas cette phrase]. Car la guerre est morte. Oh, elle reviendra, bien sûr qu'elle reviendra [si elle est morte, elle ne peut pas revenir, non ?], mais pour l'instant elle n'est pas revenue, elle attend son heure, l'heure où la technologie sera assez avancée pour faire plus de ravages que jamais.
Je me souviens de la guerre, des camps, des obus, mais je n'ai pas vécu tout ça, oh non, je ne l'ai pas vécu. Je m'en souviens parce que je dois m'en souvenir. Pour moi. Pour grand-père qui a été tué par la guerre. Pour maman qui a perdu son père. Pour grand-mère qui a résisté et qui l'a vécue, la guerre, qui s'en souvienst, et qui l'a tuée [? Elle a tué la guerre ?]. Pour papa qui est juif. Pour tous ceux que j'aime, pour que la guerre ne revienne pas maintenant. Pour qu'elle ne revienne pas jamais.
Car la guerre, il ne faut pas qu'elle revienne. Je l'ai enfin compris. Que ce soit par la voie des airs, des mers ou des terres, elle reviendra sûrement [Je te trouve un ppeu contradictoire à dire qu'il ne fait pas qu'elle revienne puis à affirmer qu'elle reviendra...]. Et que ce soit une insulte, un assassinat, un enlèvement ou un bain de sang, la guerre est toujours là, parfois presque absente, parfois réincarnée.
[Ici, je mettrais un blanc.]
Et le pire, c'est les longues guerres. Les guerres où l'on oublie qui on est, où l'on oublie qui on tue, ou l'on oublie le prétexte même de la guerre. Car le principe même de la guerre, c'est tuer.
Tuer pour avancer.
Tuer pour gagner.
Tuer pour ne pas reculer.
Tuer pour ne pas être tué.


________________

J'aime beaucoup ton texte, surtout la fin ! Ces retours à la ligne chargent ton texte d'émotion. Bien joué ! Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens Empty
MessageSujet: Re: [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens   [0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[0]La guerre je ne l’ai pas vécue mais je m’en souviens
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sky Dreams :: Travailler en s'amusant :: Défis-
Sauter vers: