AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'auto-édition

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'auto-édition   10/8/2009, 18:41

Ayant le naturel curieux, je me suis intéressée à l'auto-édition, surtout après qu'une amie m'ait montré ce que cela donnait pour son propre roman.

Bon, d'abord : l'auto-édition, kézako?
C'est bien simple... L'auteur se publie lui-même. Il prend tout en charge. De la réalisation de l'oeuvre (oui, bon, c'est évident, je sais Very Happy) en passant par la correction (quoi qu'on puisse embaucher un correcteur pro) l'impression, la diffusion,le marketing, bref, quand je dis tout, c'est tout. Quoi que l'étape "impression" puisse être facilitée désormais par des sites internet qui permettent l'impression de livres à la demande sans que l'auteur ai à avancer de l'argent (dans le cas où l'auteur ne passe pas par ce genre de service, il doit aller voir un imprimeur, et le payer, avant de diffuser ses livres) ... C'est le petit miracle du net, comme qui dirait.

Bien entendu, on peut reprocher des tas de choses à l'auto-édition. Déjà, ne pas faire de tri, puisque c'est un service. Mais je vous rappelle que c'est l'auteur qui fait le boulot, et à la rigueur, les sites qui proposent des services d'impression à la demande pour faciliter la tâche de celui qui va se lancer dans cette quête d'auto-édition (je peux vous citer Lulu.com et TheBookEdition) ne se considèrent pas comme des éditeurs, quoi qu'il arrive. Ce sont des imprimeurs à la demande. Point.
Ensuite, où, il y a des sociétés d'impression à la demande qui sont des arnaqueurs. Parce qu'ils peuvent faire payer à des prix faramineux certains services, des à côtés, en quelques sortes, tel que la couverture ou la correction. Autant aller trouver un illustrateur et un correcteur pro, à ce niveau... ce sera moins cher.
Puis bon... on est pas tous prêt à s'arracher pour vendre son livre et faire de la pub. Surtout qu'il y a peu de chance d'en faire un best-seller. Certains y arrivent, d'autres pas. On est parfois noyé, sur le net, devant la quantité de livres. Pour tirer son épingle du jeu, mieux vaut être bon commercial !

Par contre, il y a des avantages aussi dans ce genre d'édition.
Il est possible de publier ce que l'on veut. Dans certains cas, ça peut se révéler très intéressants. Je veux dire, vous connaissez beaucoup de maison d'édition qui publient des recueils de dévotions, vous? Personnellement, la seule dont j'ai entendu parler est catho de chez catho. Je n'ai pas de problème avec ça, mais s'il me prend l'envie de publier un recueil de dévotion païen (c'est d'ailleurs un de mes projets), je me retrouve face à une impasse, dont l'une des solutions se trouve être l'auto-édition.
C'est très bien quand on ne veut pas non plus vendre de grandes quantités de livres, juste aux proches, ou même seulement quand le livre vise un public très restreint (je reprends mon exemple... un recueil de dévotion, ça ne touche pas un grand public, est-ce que ça empêche de vouloir le publier?)
Bon, après, le boulot que ça demande est très important, il faut bien l'avouer ^^'

Disons que c'est une alternative très acceptable quand on sait qui sont les imprimeurs à la demande de qualité, et quand on a le courage d'assumer soi-même le boulot de correction, marketing et même d'illustration si on gribouille Smile
Revenir en haut Aller en bas
tartine
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 524
Age : 33
Localisation : lyon
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: L'auto-édition   10/8/2009, 19:27

L'impression en soit n'est pas un problème, c'est sur mais ce qui est délicat après, c'est la promotion!
J'ai une amie qui a écrit un livre il y a de ça 1 ans environ, l'a imprimé a ces frais mais seul problème...personne ne veut prendre son bouquin (je vous voir venir, non le livre n'est pas mauvais XD, mais les libraires ou autre ne voulait pas prendre le risque se vendre le livre, même après l'avoir lu et apprécier).
Alors il ya différents salons du livre un peu partout en france 1) il faut pouvoir se déplacer et 2) en tant qu'individu, impossible de sortir du lot.
Je pense qu'on peu se lancer dans l'auto édition mais qu'il faut déjà connaître quelques personnes qui peuvent éventuellement donner des coups de pouce.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cloeliae.deviantart.com/
MémoireDuTemps
Membre actif
Membre actif
avatar

Féminin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 9
Age : 47
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: L'auto-édition   1/7/2012, 02:18

Petit post rapide sur quelques points :
1- Oui l'auto-édition a peu de chances de faire de votre livre un best-seller, mais elle ne vous coûtera que le prix que vous voudrez bien y consacrer et vous aurez vos x livres commandés entre vos mains... ce qui n'est pas le cas des éditeurs à compte d'auteurs ou participatifs (voir les différentes arnaques à ce sujet sur le web).
2- Les deux éditeurs cités offrent une diffusion en eBook sur le Net. J'ai un livre qui est trouvable en extraits sur le Web grâce à TheBookEdition sans débourser un centime. Et j'ai vendu quelques exemplaires (papier ou eBook) sur Lulu.com sans aucune publicité et cela m'a coûté le prix d'un livre envoyé en plus gratis (acheté pour question d'antériorité).
3- En achetant un exemplaire avec ISBN (fourni par Lulu ou à demander au service adéquat), vous avez l'antériorité et donc personne ne peut vous plagier. Et vous conservez l'intégralité de vos droits sur le texte (contrairement aux éditions soit-disant à compte d'éditeurs comme Edilivre ou l'Harmattan).
4- Certes il n'y a aucun service de correction... mais les éditeurs à compte d'auteurs ou participatifs vous le font payer en sus. Sinon le livre reste en l'état tel que vous l'avez écrit.
5- Il existe un troisième acteur dans l'auto-édition, il est toujours oublié. Pourtant, il est gratuit, ses droits sont les plus faibles de tous si vous vendez et vous êtes ouvert au monde entier. eBay bien sûr. J'y ai vendu près d'une centaine d'exemplaires d'une BD réalisée par mes soins en français ou anglais (et une cinquantaine de visites de mes annonces par semaine). Pour un livre plus classique je n'ai pas essayé. Et bien sûr pour que ce soit rentable il ne faut vendre qu'en eBook (0 € de frais d'envoi).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auto-édition   2/15/2012, 17:58

Je me suis renseigné sur le sujet, l'auto-édition c'est bien pour ce lancer, avant de trouver un éditeur, voir si déjà quelques lecteurs aiment ou pas.

Mais le soucis, c'est que si vous gagnez un minimum de 1centime, il faut déclarer une société ou se mettre en auto-entrepreneur, là vrai galère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auto-édition   8/14/2012, 18:56

L'auto édition est une vraie jungle.

Imprimer son livre en série, ou encore le faire corriger, ça, c'est la partie facile. Mais lorsque l'on arrive à la promotion, on se rend compte qu'être son propre éditeur est extrêmement difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'auto-édition   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'auto-édition
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comparatif auto-édition et édition à la demande
» L'auto-édition
» double statut pour auto édition
» L'auto édition c'est de la merde ! ... Ou pas ?
» Créer ma maison d'édition et m'auto-éditer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sky Dreams :: L'actualité du monde littéraire :: A propos des maisons d'édition...-
Sauter vers: